Docteur Augustin Roquette Radiothérapie - Oncologie Médicale

TOUT SAVOIR SUR LE CANCER DU SEIN
Nous contacter

Liens utiles
Le ruban de l'espoir
www.rubandelespoir.fr

Collectif K
www.collectifk.fr


Compagnie Stéphanoise
de santé

Le groupement de coopération sanitaire (GCS)





 FRÉQUENCE :

En FRANCE, une femme sur 9 est touchée par le cancer du sein. En d'autres termes, si vous entriez dans un magasin et que vous comptiez 9 femmes, vous pourriez considérer que l'une d'entre elles est/ou sera touchée par un cancer du sein.
C'est énorme.

 90 cas pour 100 000 femmes par an en FRANCE
 Cancer le plus fréquent de la femme
 25 % des cancers de la femme
 La fréquence augmente avec l'âge à partir de 30 ans
 Le cancer du sein est rare dans les pays asiatiques, notamment au Japon.

Il faut savoir que le cancer du sein touche aussi les hommes : 1% des cas.


 FACTEURS FAVORISANTS :

Un certain nombre de facteurs favorisent la survenue des cancers du sein :

 Age tardif de la première grossesse (après 25 ans)
 Nulliparité (fait de ne pas avoir d'enfant) ou petit nombre d'enfants
 Ménopause tardive
 Traitement substitutif hormonal de la ménopause
 Tabac
 Niveau socio-économique élevé (alimentation riche en graisses animales)
 Hérédité (formes familiales)
 Mastopathie proliférante ("mastose").
- -
 La pilule ne semblent pas augmenter le risque
 L'allaitement ne semble pas diminuer le risque.


 SIGNES D'APPEL : Premiers symptômes du cancer du sein

Le plus souvent, il s'agit d'un nodule ("boule au sein") découvert par la patiente elle-même ou par son médecin.

Plus rarement :

 Ganglion au niveau de l'aisselle
 Ecoulement sanglant du mamelon (toujours suspect).

En fait, en FRANCE, dans la plupart des cas, le diagnostic est fait lors d'une mammographie (radiographie des seins) systématique.


 DIAGNOSTIC : Examens à faire pour le diagnostic

Lorsqu'une patiente se découvre un nodule dans un sein, elle doit consulter son médecin qui l'interrogera et l'examinera (Inspection du sein et palpation du nodule).

Il demandera :

 Une mammographie (radiographie des seins)
 Une échographie
 Une ponction à l'aiguille du nodule (Elle ne sera sûre que si elle est positive).

Si la ponction à l'aiguille (également appelée "microbiopsie) est négative, le diagnostic de certitude ne sera fait qu'après chirurgie.


 NATURE ANATOMO-PATHOLOGIQUE : Examen de la tumeur au microscope

Le prélèvement fait lors de la ponction à l'aiguille ("microbiopsie) ou lors de la chirurgie va être examiné au microscope pour en définir la nature. C'est l'examen anatomopathologique.

Ce peut être une tumeur bénigne ou une tumeur maligne (cancer du sein) et en ce cas, ce peut être :

 Adénocarcinome canalaire in situ (3 %, cancer au stade zéro)
 Adénocarcinome lobulaire in situ (1 %, cancer au stade zéro)
 Adénocarcinome canalaire infiltrant (85 %)
 Adénocarcinome lobulaire infiltrant (4 %)
 Médullaire indifférenciée (1 %)
 Forme colloïde (pronostic favorable)
 Maladie de PAGET (traduit en fait un adénocarcinome sous-jacent)
 Sarcomes (rare).

Selon le résultat, le pronostic sera plus ou moins bon et le traitement plus ou moins lourd.


 EXTENSION : Comment se propage le cancer du sein

En l'absence de traitement, le cancer du sein va se propager localement (au niveau du sein), au niveau des ganglions, à distance (métastases) :

LOCALEMENT : T

L'extension se fait dans toutes les directions au sein de la glande :

 Extension au mamelon
 Extension au plan profond : Muscle grand pectoral, paroi thoracique
 Extension à la peau : Ulcération.

Dans 30 % des cas, il y a plusieurs cancers dans le même sein ou dans l'autre sein.

AU NIVEAU DES GANGLIONS : N

L'extension peut se faire vers les ganglions, dans 3 directions :

 Ganglions axillaires +++ (aisselle)
 Ganglions sus-claviculaires (au dessus de la clavicule)
 Ganglions mammaires internes (derrière le sternum, pour les localisations internes).

AU NIVEAU DES MÉTASTASES : M

L'extension peut se faire à distance, les cellules cancéreuses étant véhiculées par la circulation sanguine, par ordre de fréquence :

 Os
 Foie
 Poumon
 Autre sein
 Peau
 Cerveau

BILAN D'EXTENSION : Pour connaître l'extension du cancer

Le bilan d'extension permet de connaître le niveau d'extension du cancer et donc de définir la stratégie thérapeutique :

 Examen complet par le médecin (foie, poumon...)
 Scanner thoraco-abdomino-pelvien
 Scintigraphie osseuse (radiographie des os avec un marqueur radioactif)
 Bilan hépatique (prise de sang +/- échographie du foie)
 Dosage des marqueurs tumoraux : ACE, CA 15-3, CA 125.


 CLASSIFICATION : Comment va être classé ce cancer

- T : TAILLE DE LA TUMEUR

Caractérise la taille de la tumeur

 Tis : In situ (stade zéro)
 T1 : Tumeur inférieure à 2 cm
 T2 : Taille entre 2 et 5 cm
 T3 : Taille supérieure à 5 cm
 T4a : Extension à la paroi thoracique
 T4b : Extension à la peau
 T4c : Extension aux deux.

- N : GANGLIONS AUTOUR DE LA TUMEUR

Caractérise la présence de ganglions palpables dans l'aisselle

 N0 : Pas de ganglions
 N1 : Ganglions axillaires mobiles
 N2 : Ganglions axillaires fixés
 N3 : Ganglions mammaires internes.

- PEV : PHASE ÉVOLUTIVE

Caractérise le caractère inflammatoire de la lésion

 PEV0 : Tumeur non évolutive
 PEV1 : Tumeur de croissance rapide
 PEV2 : Signes inflammatoires limités
 PEV3 : Signes inflammatoires sur tout le sein..

- SBR : GRADE HISTOPRONOSTIC

Caractérise l'agressivité de la tumeur

 Grade I (Bon pronostic)
 Grade II (Pronostic intermédiaire)
 Grade III (Mauvais pronostic).

- M : PRÉSENCE DE MÉTASTASES

Caractérise la présence de métastases au niveau des os, du foie, du poumon... etc

 M0 : Pas de métastase
 M1 : Métastases


  Le service Oncologie par le docteur Augustin Roquette, oncologue


Présentation du service d'oncologie et de radiothérapie de Moulins par le docteur Augustin Roquette, oncologue. Ce service est intégré au Centre des Maladies du Sein de la polyclinique Saint Odilon de Moulins.
Film réalisé par Fabienne Weidmann - Badiane Films - juillet 2013